Choix des joints de vitrage

Joints de support vitrage

Comme indiqué auparavant, les joints de support vitrage utilisés sont ceux de Jansen.
ATTENTION : Chez Jansen, il y a beaucoup de lignes de produits et plusieurs concernant les façades et verrières.

Il y a 2 systèmes chez Jansen sur lesquels je me suis appuyé :

Dans chacune des pages ci-dessus vous trouverez des documents de travail et de réflexion.

Ci dessous une vue tirée du catalogue Jansen VISS-TV.
Cette vue est représentée en utilisant les profilés Jansen (évidemment) avec les supports de vitrage Jansen, les entretoises Jansen et les couvre-joints Jansen avec leurs joints (de qui déjà ?).
Il ne faut voir ici que l’utilisation des joints supports de vitrage.

La disposition des joints verticaux et horizontaux sur un seul plan à l’intérieur permet d’obtenir un plan d’étanchéité hermétique.
Les joints verticaux sont interrompus tandis que les joints horizontaux les chevauchent. Cela garantit le contrôle de l’aération ainsi que l’évacuation de l’eau de condensation de la feuillure.
Penser aux pièces de décompression.

Attention Le joint vertical et le joint horizontal ne sont pas les mêmes !

Attention Lors du calcul des longueurs de joints à commander, garder une marge d’au moins 2% (15 mm/ml) et penser au conditionnement qui était dans mon cas de 50 ml

Voici les joints utilisés dans mon cas :

Info Je n’ai plus réussi à trouver sur le site de Jansen les documents de mise en œuvre. Heureusement, j’ai conservé les documents. Me contacter si vous êtes intéressé.

Joints des couvre-joints

Les joints des couvre-joints sont des joints en EPDM (éthylène-propylène-diène monomère).
Je vous déconseille d’utiliser autre chose que des joints en EPDM du style de ceux que l’on trouve en GSB qui ne tiennent pas dans le temps.
Au moment ou j’écris cet article, la véranda à 10 ans et les joints n’ont pas bougé !

Voici ceux que j’ai utilisé, que l’on trouve de partout, si ce n’est que le choix des dimensions est parfois très limité chez les marchands du coin (ça dépend du coin où l’on se trouve).

Les épaisseurs utilisées ont été du 3 et du 4 mm, les largeurs en 9 mm.

Pour les couvre-joints en toiture, vu que je monte sur la toiture et donc sur les couvre-joints pour effectuer le nettoyage, je voulais mettre des joints en largeur 15 mm que je n’avais pas trouvé localement.
J’ai donc doublé les joints avec 2 joints de 9 mm de chaque coté du couvre-joint, ce qui assure une portance sur toute la partie du vitrage recouverte par le couvre-joint et en 4 mm d’épaisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.