Planification du projet

La planification va permettre de déterminer toutes les tâches à effectuer pour mener à bien le projet ainsi que de la chronologie de celles-ci.

Elle est divisée en 3 phases :

  • Phase 1 – Réflexion
  • Phase 2 – Préparation du chantier
  • Phase 3 – Réalisation

La planification concerne bien sûr surtout la réalisation, mais il est, je pense, nécessaire d’y réfléchir dès le début du projet. Ne pas hésiter à noter tous les points de questionnement, même les plus insignifiants.

Info Vous trouverez l’exemple de planification pour la réalisation de cette véranda ici.

Dans ce document, les points importants sont signalés par un « ATTENTION » et sont détaillés grossièrement ici :

  • Lors de la phase assemblage des différentes parties de structure, avant de mettre en place définitivement la partie toiture, penser à effectuer dans la cornière de support de la toiture les trous de drainage
  • Lors de la phase assemblage des différentes parties de structure, penser à effectuer les perçages éventuels dans les tubes de trous de liaison avec les tubes perpendiculaires pour passage éventuel de câbles électriques
  • La fabrication des couvre-joints doit se faire avant d’assembler définitivement l’ensemble de la structure du fait que :
    • La cornière de support de la toiture doit être taraudée pour fixation des couvre-joints horizontaux derrière la gouttière; l’opération ne peut se faire que si la toiture n’est pas en place.
    • Certains couvre-joints doivent être fabriqués avant de souder les supports de vitrage.
    • Les supports de décoration extérieurs horizontaux sur les façades Sud, Est, Nord/Est et Nord sont fixés sur les couvre-joints verticaux par des vis FHC M6x12
  • Contrôles de planéité lors de toutes les phases d’assemblage
  • Lors de la pose des vitrages, pour les joints support de vitrage :
    • Découper les joints verticaux à la longueur + 15 mm/m
    • Découper les joints horizontaux inférieurs (en bas) à la longueur + 15 mm/m + chevauchement (2 * 12 mm)
  • Lors de la pose des couvre-joints, certains couvre-joints ont un joint plus épais d’un coté que de l’autre, pour compenser l’épaisseur d’une tôle par exemple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.