Schémas porte

Voici les schémas concernant la porte.
Ces schémas se rapportent à la codification définie ici.

Tous les profils utilisés sont standards.

Liste des schémas :

  • C1-D1 Coupe horizontale – Porte (simulation de jeu)
  • C1-D1 Coupe horizontale – Porte
  • C-D Coupe verticale – Porte

C1-D1 Coupe horizontale – Porte (simulation de jeu)

C1-D1 Coupe horizontale – Porte

Les tubes servant d’entretoise sont des tubes acier de 30×15. Il faut choisir la dimension en fonction de l’épaisseur totale du double vitrage. La compensation de la différence d’épaisseur entre l’épaisseur du vitrage et la dimension de l’entretoise (dans mon cas de 1mm) se fait avec l’épaisseur des joints.
Les cornières sur lesquelles sont collés les joints à lèvre et soudées par point sur les montants sont des cornières PAF (profilé à froid) de 15×15.
A noter la double étanchéité effectuée à chaque fois avec une paire de joints à lèvres.

Cliquer sur les photos pour les agrandir et voir les explications

C-D Coupe verticale – Porte

L’intérieur de la véranda est à gauche sur le schéma.

Poignée de porte

La poignée ne permet d’ouvrir celle-ci que depuis l’intérieur et il n’y a donc pas de serrure.
C’est une poignée commandant 3 points de fermeture.

La poignée elle-même est composée de :

  • Une embase carrée taraudée M10 en son centre, soudée sur la porte (fer plat de 10 mm d’épaisseur).
    Son épaisseur doit être la même que celle de la barre qui relie les 3 points.
  • La poignée proprement dite composée d’un morceau de fer plat avec perçage M10, d’un morceau de tube carré sur lequel est soudée un fer rond et d’un bouchon.
    Le morceau de fer plat, sur sa partie arrière, comporte un trou dans lequel vient se loger un petit téton (support d’étagère) permettant d’entraîner la barre qui relie les 3 points entre eux.
  • La poignée est fixée sur l’embase par une vis CHC M10, invisible puisque cachée dans le morceaux de tube fermé par le bouchon.
    Une ou plusieurs rondelles en laiton permettent d’ajuster les jeux.

La barre qui relie les 3 points est une barre acier 10×10.

Chaque point est composé de :

  • Une embase carrée et taraudée M10 en son centre soudée sur la porte (fer plat de 8 mm d’épaisseur).
    (identique à celle de la poignée)
  • Le point de fermeture composé d’un morceau de fer plat avec perçage M10, lequel morceau de fer plat, sur sa partie arrière, comporte un trou dans lequel vient se loger un petit téton permettant de le relier à la barre qui relie les 3 points entre eux.
  • Le point de fermeture est fixé sur l’embase par une vis CHC M10.
    Une ou plusieurs rondelles en laiton permettent d’ajuster les jeux.

Photos à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.