Phase 3 : Réalisation

Ça y est , c’est parti !
La préparation est faite, on rentre dans le vif du sujet.

Cet article va énumérer les différentes phases et étapes de la réalisation.
Pour certaines phases, il vaut mieux respecter une certaine chronologie pour éviter les oublis ou erreurs.
Il s’agit d’une liste non exhaustive, qui pourra être complétée.

Il est évidemment recommandé d’avoir lu auparavant les articles concernant la réflexion et la préparation du chantier.

TipTipTipA ce stade, vous devez avoir consulté l’article Planning – Exemple de réalisation dont sont tirées les explications qui suivent.

Les phases de la réalisation

Sommaire :

Réalisation des façadesAssemblage à blanc des façadesRéalisation de la toitureFabrication des couvre-joints façadesSupports de vitrages
Assemblage final
Finitions toiture
Couvre-joints toiture
Porte(s), fenêtre(s)Prise de mesures et commande des vitrages
Avant pose des vitrages
Pose des vitrages
Gouttières

Préparation de l’espace de travail

Réalisation des façades

Les façades seront préparées séparément mais non assemblées entre elles pour permettre de circuler avec les autres façades.

  • Construire le cadre principal
  • Insérer les traverses

Les support de vitrage ne sont pas mis en place à cette étape.

Attention Penser aux trous de drainage ainsi qu’aux trous de passage de câbles

Assemblage à blanc des façades

Toutes les façades sont assemblées entre elles avec uniquement quelques points de soudure.
L’assemblage doit être suffisant pour que l’ensemble puisse supporter la toiture, mais il doit être démontable.
Il ne doit pas falloir forcer pour aligner 2 tubes de 2 façades différentes. Si c’est le cas, c’est qu’il y a un problème quelque part. Soit une des façades n’est pas plane ou pas d’équerre, soit le support n’est pas de niveau.

  • Vérifier les niveaux
  • Vérifier la planéité de chaque façade

Réalisation de la toiture

C’est la partie la plus délicate à réaliser du fait du travail en hauteur et des poids en jeu (les tubes utilisés sont de plus grosse section et plus épais).
Le travail est le même que pour les façades si ce n’est qu’il faut tenir compte des pentes, des angles…
Mettre en place les tubes périphériques en les maintenant par des serres-joint ou pinces-étaux et en faisant des soudures par point.
Mettre ensuite en place les traverses.

Attention Vérifier sans arrêt la planéité

Fabrication des couvre-joints façades

La fabrication des couvre-joints de façade doit se faire avant d’assembler définitivement l’ensemble de la structure du fait que :

  • La cornière de support de la toiture doit être taraudée pour fixation des couvre-joints horizontaux derrière la gouttière; l’opération ne peut se faire que si la toiture n’est pas en place.
  • Certains couvre-joints doivent être fabriqués avant de souder les supports de vitrage.

La fabrication et le montage se fait en plusieurs étapes :

  • Découpe du couvre-joint
  • Perçage des couvre-joints Ø 6
  • Fixation par pince-étau sur la structure pour pointage des trous sur les tubes sans traverser la paroi du tube (protection contre la pluie)
  • Fraisage des trous des couvre-joints à 90°
  • Avant mise en place des joints et vitrages (étape ultérieure)
    • Perçage des tubes Ø 9
    • Mise en place des écrous noyés

Supports de vitrages

Pour positionner les supports de vitrage, il est conseillé de fabriquer un outil.

Attention Effectuer les dernières vérifications avant l’assemblage final et surtout le contrôle de planéité.

Assemblage final

Une fois les façades réalisées ainsi que la toiture, les couvre-joints et les supports de vitrage posés, il n’y a plus qu’à réaliser l’assemblage final.
L’étanchéité doit être réalisée pour toutes les parties métalliques de la structure en contact avec sol, mur ou muret.
Réaliser l’étanchéité par mastic silicone noir entre cornière support toiture et cadre toiture (2 cordons face intérieure et face intermédiaire).

Finitions toiture

Pour les vitrages étant en porte-à-faux au dessus de la gouttière, il faut fabriquer des prolongateurs de traverse pour la partie du vitrage en porte-à-faux.

Couvre-joints toiture

Fabrication et montage identique à ceux de façade.

Porte(s), fenêtre(s)

Fabrication porte(s) et fenêtre(s).

Prise de mesures et commande des vitrages

Il est conseillé d’effectuer la prise de mesure de tous les vitrages le plus tard possible et dans tous les cas après fabrication de tous les éléments de la structure.
Pour les vitrages simples (carrés, rectangles, triangles rectangles, trapèzes rectangles), les dimensions sont faciles à prendre puisque les largeurs et longueurs sont celle du cadre + 2 fois la prise de feuillure (2 x 15 mm).

Pour les vitrages un peu plus compliqués et si comme moi vous avez des trapèzes ou triangles non rectangles, le plus sûr est de construire un gabarit (en MDF de 3 mm par exemple).
Le gabarit doit être mis en place en tenant compte de la prise de feuillure du vitrage et testé sur l’ossature en tenant compte de l’épaisseur des joints.
Il faut aussi penser à couper les pointes des triangles.

Constituer un dossier descriptif comprenant un récapitulatif de tous les vitrages à fournir avec leur constitution exacte ainsi qu’un descriptif de chaque vitrage avec plan si possible.
Si certains volumes ont un sens de pose, préciser sur le plan la face, ainsi que la position de l’observateur par rapport à cette face.
Lors de la demande de devis, si fourniture seule sans pose, il faut le préciser .
Il faut toujours et systématiquement vérifier chaque ligne du devis par rapport à la demande et vérifier que la tarification est correcte.
InfoPour les personnes intéressées, je peux mettre à disposition le dossier que j’avais constitué à l’époque, pour exemple. Merci de me le demander.

Avant pose des vitrages

Terminer la préparation pour les couvre-joints :

  • Perçage des tubes Ø 9
  • Mise en place des écrous noyés

Pose des vitrages

Commencer par la pose des vitrages de toiture.
Un des avantages est la possibilité de construire une machine d’aide à la pose qui se fixe sur les montants de façade et surtout le fait de pouvoir ensuite travailler au sec !
Dans mon cas, la machine était un impératif étant donné qu’une pergola se trouvait au dessus de la véranda et que les vitrages devaient être insérés par l’extérieur au dessus de la véranda et en dessous de la pergola.

Pose des vitrages toiture

Attention Attention à bien suivre la procédure de pose et de découpe des joints en tenant compte des marges de dilatation.

Découper les joints verticaux à la longueur + marge, les percer aux emplacement des vis à l’emporte pièce Ø 6, coller les entretoises caoutchouc sur les joints verticaux, mettre en place les joints verticaux avec vis graissées.
Préparer les arrêts de vitrage avec leurs cales en caoutchouc.
Préparer les entretoises en polystyrène (si nécessaire).

Découper les joints horizontaux inférieurs à la longueur + marge + chevauchement. Faire les découpes joints verticaux / joints horizontaux inférieurs.
Mettre en place le scotch double face pour collage des joints en laissant la protection.
Mettre en place les joints verticaux avec vis graissées et les coller.
Mettre en place les joints horizontaux inférieurs et les coller.
Mettre en place entretoise polystyrène sous le solin.

Pour chaque vitrage :

  • Positionner la machine
  • Mettre en place les 2 planches guides sur les montants, à 5 mm maximum au dessus du joint à l’aide de serre-joints
  • Mettre le vitrage sur la machine, relever et caler
  • Pousser le volume à sa position
  • Mettre en place les arrêts de vitrage
  • Enlever les planches guides
  • Mettre le couvre-joint vertical puis horizontal
  • Mettre en place le solin

-> Si vous n’avez pas de machine, c’est la même chose !

Pose des vitrages façades

Idem que pour la toiture si ce n’est qu’il n’y a pas d’arrêt de vitrage.

Gouttières

Mise en place des gouttières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.